les fleurs sont protégées par de la glace fondante

Selon l'avancement de la végétation, les fleurs sont plus moins sensibles au gel printanier et certaines nuits d'avril et même de mai peuvent provoquer de gros dégâts dans nos vergers.

Les fortes gelées de printemps désespèrent les jardiniers amateurs mais peuvent être économiquement dramatiques pour les exploitations fruitières. C'est pourquoi certains producteurs protégent tout ou partie de leurs parcelles, pour avoir au moins une petite récolte les années de grand gel.

Plusieurs moyens de lutte contre le gel sont utilisés par les professionnels, les bougies chauffantes, les éoliennes qui brassent l'air et évitent que l'air froid ne stagne, et l'arrosage, méthode que nous utilisons sur une petite partie du verger des Murailles.

Dès que la température descend trop bas, nous mettons en route des arroseurs pour recouvrir d'eau les fleurs sensibles. Une fine pellicule de glace se forme autour de ces fleurs et l'arrosage régulier maintient cette pellicule de glace à 0°... température à laquelle elles sont protégées!