le piégeage des carpocapses

Nous n’avons recours aux traitements que pour soigner nos arbres et préserver la qualité des fruits qui en sont issus, et non par plaisir...

Grâce à l’observation attentive de nos parcelles et  à différents outils modernes d'aide à la décision, nous analysons chaque situation et n'intervenons que lorsque la qualité des fruits est menacée.

Nous essayons toujours d’une part de réduire les traitements en intervenant au meilleur moment et d’autre part de limiter ces traitements aux seules zones à problèmes.

Nous travaillons avec des produits qui respectent les auxiliaires présents dans le verger, auxiliaires qui nous aident à lutter naturellement contre certains ravageurs. Nous tenons à préserver la biodiversité de notre environnement.

Nous utilisons des techniques alternatives aux traitements biologiques ou chimiques lorsque cela est possible, par exemple nous avons recours à la confusion sexuelle pour lutter contre le carpocapse

Nous disposons de pièges pour estimer les populations des insectes dangereux et n'intervenir lorque ceux-ci sont réellement présents sur les parcelles et susceptibles de créer des dégats significatifs. Cette année, nous piegeons 5 sortes d'insectes différents, insectes difficiles à observer dans le verger, nocturnes pour certains ou seulement rarement posées sur les feuilles ou les fruits pour d'autres !

La pomme est un fruit fragile qui demande des soins particulierement attentifs mais nous n'intervenons jamais par plaisir...